This store uses cookies and other technologies so that we can improve your experience on our sites. close

Latest news

Microarrays à l'ère NGS. Avantages dans la détection des syndromes chromosomiques.

Malgré les dernières avancées de la technologie NGS et sa puissance dans le domaine de l'analyse et de la génomique, les puces à ADN continuent d'être un outil phare dans la détection des syndromes chromosomiques grâce à leurs avantages et bénéfices considérables.

Ainsi, s'il est vrai que le séquençage NGS a rendu le Microarray moins indispensable pour sonder le transcriptome et le génome, les Microarrays sont des technologies très utiles dans le diagnostic des pathologies , notamment dans le domaine prénatal et dans le diagnostic du retard mental, étant un outil avec d'excellents résultats dans la relation coût-efficacité.

Les Microarrays ou puces à ADN ont une résolution d'analyse optimale , permettant l'étude de petits segments d'ADN, avec des coordonnées précises et une séquence connue. De cette manière, ils privilégient l'analyse à moindre coût, sans pour autant négliger le contrôle qualité.

En diagnostic prénatal, le Array CGH permet de détecter de nombreux types de pathologies à travers l ' analyse des altérations du nombre de copies d'ADN , associées à l'autisme, aux aneuploïdies, à certaines cardiopathies congénitales, au retard mental et à plus de 400 syndromes définis. De cette manière, il est possible de savoir si le patient a une maladie compatible avec la présence de microdélétions ou de microduplications dans des régions spécifiques de l'ADN.

De cette manière, la technique Microarray permet d'obtenir des résultats précis, avec une plus petite quantité de matériel génétique de départ, ce qui se traduit par d'importantes économies de temps et de coûts.

Avantages des Microarrays


L'utilisation de puces à ADN présente différents avantages dans le domaine clinique de la détection de pathologie . Parmi eux, nous pouvons souligner les suivants :

- Peu de matière (matériel génétique) de départ : commodité lors de la manipulation des échantillons et réduction du caractère envahissant de leur extraction
- Résolution optimale : les designs spécifiques de la puce vers les pathologies permettent d'améliorer la résolution même dans le cas de ces syndromes réduits à un petit nombre de gènes.
- Rapidité de diagnostic : les temps d'analyse sont plus courts, un facteur positif et à prendre en compte lors de la détection des pathologies, pour lesquelles le délai devient un élément déterminant
- Prix abordable : les coûts sont plus abordables par rapport au séquençage massif, ce qui en fait la meilleure option pour l'analyse des syndromes chromosomiques et des pathologies génétiques similaires.


Array spécifiques haute résolution


Il existe des Array haute résolution, axés sur le diagnostic de pathologies spécifiques qui nécessitent l'analyse de très petites altérations de plusieurs gènes.

Tel est le cas du Cytoarray Plus qui a 180 000 sondes dans sa conception, de sorte que la précision ne soit plus un problème.

Le Cytoarray axé sur le diagnostic prénatal est une option plus qu'intéressante, pour réaliser des analyses à court terme du temps, à moindre coût. Ainsi, il permet la détection d'environ 500 syndromes liés à des altérations de 233 gènes, avec une application directe dans des caryotypes présentant des anomalies, des antécédents de mort foetale, des maladies génétiques ou des fœtus polymalformés.

D'autres systèmes tels que le Cytoarray UPD et la détection des anomalies chromosomiques des restes abortifs ont également une importance particulière en ce qui concerne le conseil génétique dans les couples et les différentes pathologies.

Microarrays dans la recherche et d'autres applications


Cependant, la technique Microarray a non seulement des applications dans le domaine clinique, mais a également un impact important sur le secteur de la recherche , en raison de sa précision, de son agilité et de son coût.

En fait, dans le domaine de l'analyse de séquençage de gènes, bien que des outils bioinformatiques aient été développés pour détecter les CNV par le NGS, le Array reste la technique principale et standard avec laquelle valider ces résultats de NGS .

Chez Bioarray, nous avons Microarrays axés sur le développement d'expériences et l'analyse de profils d'expression génique ; en plus des services Array CGH ou hybridation génomique comparée pour la R + D + I . Notre objectif est de travailler à couvrir les différents besoins dans le domaine de l'analyse génétique, soit avec un objectif de recherche, clinique, etc.
Affymetrix (Cytoscan) et Agilent sont les deux plates-formes Microarray avec lesquelles nous travaillons pour fournir le meilleur service. Vous pouvez nous poser toutes vos questions sans engagement et nous vous informerons, pour vous apporter la meilleure solution en fonction de vos besoins.